Lipoprotéine (a) et athérosclérose

Des taux élevés de lipoprotéine(a) – ou Lp(a) - constituent un facteur de risque cardiovasculaire important mais beaucoup moins connu du grand public que le cholestérol LDL. Les taux circulants de Lp(a) sont fortement dépendants de la génétique. Les variants du gène associés à des taux élevés de Lp(a) sont donc transmissibles à la descendance. Une association, la Lipoprotein(a) Foundation, vient récemment de voir le jour aux Etats Unis afin de sensibiliser le grand public, les patients, et les praticiens sur ce facteur de risque méconnu.

Lien : http://www.lipoproteinafoundation.org/