Réparer les vaisseaux : de nouvelles pistes

En cas de lésion ou d’obstruction des artères, plusieurs techniques chirurgicales peuvent être mises en œuvre afin de rétablir une irrigation suffisante des tissus. Le grand public est désormais assez familier avec la technique du pontage, permettant de contourner les sections lésées ou obstruées, ou encore du stent, ou ressort, visant à maintenir un diamètre suffisant de la lumière rétrécie d’une artère. Ces techniques faisant appel à des prothèses synthétiques sont utilisées de manière courante pour les grosses artères mais restent impraticables pour les vaisseaux de petit diamètre. Face à ce manque, d’intenses recherches sont en cours afin de proposer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour les petites artères. Un dossier récent proposé par le site de l’Inserm et réalisé en collaboration avec Didier Letourneur (Bioingénierie Cardiovasculaire, Unité 1148 Inserm/ Université Paris Diderot / Université Paris Nord) fait le point sur les dernière avancées dans visant à remplacer les petits vaisseaux lésés ou obstrués.

Lien :

http://www.inserm.fr/thematiques/technologies-pour-la-sante/dossiers-d-information/biomateriaux/reparer-les-vaisseaux