Une nouvelle méthode pour visualiser les plaques d'athérôme dans la paroi artérielle

Actuellement, le dépistage des plaques d'athérome au niveau de la carotide se fait par échographie : si l’artère est obstruée à plus de 70 %, le patient est généralement opéré pour retirer le segment obstrué. Néanmoins ce critère présentant des limites et le développement d’outils complémentaires est un enjeu pour les cliniciens. Une équipe de chercheurs de l’Inserm et de l’université de La Réunion propose un nouveau traceur radioactif pour repérer les plaques d’athérome présentes dans la paroi des artères et pouvant entraîner un accident cardiovasculaire. Cette molécule appelée Darapladib se fixe spécifiquement à une enzyme présente en grandes quantités dans ces plaques et permet ainsi de localiser ces dernières par imagerie. Des tests préliminaires ont été menés avec succès sur des biopsies d'artères isolées, et doit maintenant être confirmée en conditions réelles lors d'études cliniques.

Pour en savoir plus, retrouvez ici l'article détaillé dans le journal de l'Inserm.